La Croix de Saint Damien

  

Le Christ de Saint Damien et sa description détaillée.

                        Remettre la "Croix" dans la perspective du Mystère de Mort et Resurrection
                        et de la richesse du Dessein de Dieu
                        nous met en pleine communion avec la vocation de François d'Assise
                        sa façon de contempler et de prier
                        mais aussi son ardente "obligation" .....

                        "François va et répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruines..."

croix de Saint Damien

       

Prière de Saint François d'Assise (1180-1226)

 

  "Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix, 

Là où est la haine, que je mette l'amour.
Là où est l'offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l'union.
Là où est l'erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu'à consoler,
à être compris qu'à comprendre,
à être aimé q'à aimer.
Car
c'est en se donnant qu'on reçoit,
c'est en s'oubliant qu'on se retrouve,
c'est en pardonnant qu'on est pardonné,
c'est en mourant qu'on ressuscite à l'éternelle vie."

L'Histoire du Crucifix de San Damiano

Un artiste inconnu peignit l'icône du crucifix au 12e siècle. Il y a une forte influence syrienne, et l'histoire nous dit qu'il y avait des moines syriens dans la région.
Il est peint sur bois (noyer) sur lequel est collé du tissu. Il a environ haut de 190cm de hauteur, 120cm de largeur, et 12cm d'épaisseur. Il est probable qu'il a été peint pour San Damiano pour être accrocher au-dessus de l'autel. En 1257, les pauvres Clarisses quittèrent San Damiano et allèrent à San Giorgio et ils prirent le crucifix avec eux. Ils l'ont gardé soigneusement pendant 700 ans. Durante la Semaine sainte de 1957, il fut exposé pour la première fois au-dessus du nouvel autel dans la chapelle de San Giorgio dans la Basilique de Sainte Claire d'Assise.

L'Icône du Christ Transfiguré

xtstdamien-visagechrist.jpg

Pour les Chrétiens de l'est, icône est une représentation du Dieu vivant et en venant dans sa présence, il devient une rencontre personnelle avec le sacré, à travers la grâce de l''Esprit-Saint. icône de San Damiano est donc une rencontre personnelle avec le Christ transfiguré - Dieu fait homme. Le Crucifix contient l'histoire de la mort, la résurrection, et l'ascension en gloire. Il exprime le mystère pascal total et universel du Christ. Il nous invite tous à y participer avec une foi animée et vécue, comme a fait Saint François. La mort du Christ qui nous sauve est montrée dans l'Évangile de Saint Jean dans sa majesté sereine, et ce crucifix dépeint ceci dans la forme d'une image. Il n'étonne pas que Saint François était attiré par cette icône et que l'inspiration pour sa vie vint par ce Christ qui lui parla " Va et répare mon Église.... "

crocigfisso-san-damiano-cristo-volto.jpg 

La figure du Christ

La figure centrale de l'icône est celle du Christ, pas seulement en raison de la dimension relative, mais aussi parce que le Christ est une figure de lumière qui domine la scène, et qui donne la lumière aux autres figures. " Je suis la Lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. " (Jean 8 :12). Le Christ se tient debout, pas cloué. Ses yeux sont ouverts : il regarde le monde qu'Il a sauvé. Il est vivant, Celui qui est éternel. Le vêtement de Jésus est un pagne simple - un symbole du prêtre et aussi de la victime. Sa poitrine, sa gorge et son cou sont très forts. Jésus donne la puissance de la re-création à ses disciples (Jean 22 :23). Il respira sur ses disciples (Jean 20 :22), le mot grec utilisé, rappelle le moment de la création (Gen 2 :7). L'ombre au-dessus du visage de Jésus est augmentée par le fait que l'auréole et le visage sont inclinés vers l'avant sur l'icône original. L'humanité du Christ voile la vraie gloire de la Parole qui vit dans l'obscurité éclatante superbe de la divinité. Derrière les bras tendus du Christ est son tombeau vide, montré comme un rectangle noir.

 
crocifisso-san-damiano-cristo-risorto.jpg


Le Médaillon et l'Inscription

L'Ascension est dépeinte dans ce cercle rouge : Le Christ est en train d'éclater du cercle, tenant une croix d'or qui est maintenant son sceptre royal. Ses vêtements sont dorés - un symbole de royauté et de victoire. Son écharpe rouge est un signe de son royaume , fait avec l'amour. Les anges l'accueillent dans le ciel.
IHS sont les trois premières lettres du nom de Jésus. La petite parenthèse ci-dessus, indique que c'est sténographie. NAZARE est le Nazaréenne, REX est roi et IUDEORUM est ' des juifs', qui est noté dans l'évangile de Jean " Jésus, roi des Juifs ".

La Main du Père

Dans le demi-cercle en haut de l'icône, qu'aucun oeil n'a vu, se révèle dans une bénédiction. Cette bénédiction est donnée par la main droite de Dieu avec le doigt étendu - l'Esprit saint.
Le Père donne le cadeau de l'Esprit saint à tous en raison des mérites de la passion du Christ.

La Vigne Mystique

crocifisso-san-damiano.jpg
Autour de la croix sont les divers rouleaux calligraphiques qui pourraient signifier la vigne mystique, " Je suis le cep, vous êtes les sarments..... " (Jean 15), qui contient aussi les mots " Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. " À la base de la croix, il semble qu'il y a une roche - le symbole de l'Église. Les coquillages sont un symbole d'éternité - un mystère caché dans la mer vaste et éternelle d'éternité.

Marie et Jean

cristosandamianosinistra.jpgComme dans l'Évangile de Jean, Marie et Jean sont mis côte à côte. Le manteau de Marie est blanc qui signifie la victoire(Apo 3 :5) la purification, (Apo 7 : 14) et les bons actes (Apo 19 :8). Les gemmes sur le manteau se rapportent aux grâces de l' Esprit-Saint. Le rouge foncé porté sous le manteau indique l'amour intense, alors la robe intérieur est pourpre - l'arche de l'alliance (Exo 26 1 :14) La main gauche de Marie se lève à sa joue - son acceptation et amour de Jean, sa main droite montre du doigt Jean, et ses yeux déclarent son acceptation des mots du Christ, " Femme, voilà ton fils.... " (Jean 19 :26). Le sang s'égoutte dans Jean à ce moment. Le manteau de Jean est de couleur rose, qu'indique la sagesse éternelle, et sa tunique est blanche - pureté. Sa position est entre Jésus et Marie, comme est approprié pour le disciple aimé par les deux. Il regarde Marie, " Fils, voilà ta mère... " mais il montre du doigt Christ.

christosandamianodestra.jpgMarie Magdeleine
Marie Madeleine est près du Christ, ce qui la rend très spécial ; sa main est sur son menton indiquant un secret confié , " il est ressuscité" (Marc 16:6) Elle porte l'écarlate, qui est un symbole de l'amour ; son manteau de bleu approfondit ceci.   

Marie Clopas.
Certaines autorités lui font la mère de Joachim. Elle porte les vêtements d'un couleur de terre, un symbole d'humilité, et son manteau vert clair - l'espoir. Son admiration de Jésus est indiquée par le geste de sa main. 

Le Centurion de Capharnaüm.
Il tient un morceau de bois dans sa main gauche, indiquant qu'il construit la synagogue. (Luc 7 : 1-10). Le petit garçon au-delà de son épaule est son fils, guérit par Jésus. Les trois têtes derrière le garçon montrent " Et il crut, lui et toute sa maison. " (Jean 4 : 45-54) Il a étendu son pouce et deux doigts, un symbole de la Trinité, alors que ses deux doigts fermés symbolisent le mystère caché des deux natures du Christ Jésus. " Assurément, cet homme était Fils de Dieu. " (Marc 15 :39)

Longinus
Le soldat romain qui perça le flanc de Jésus avec une lance.

Stephen.
La tradition donne ce nom au soldat qui offrit une éponge imbibée de vin au vinaigre après que Jésus cria " J'ai soif " (Jean 19 : 28-30).

          

crocifisso-san-damiano-destra.jpg

           Deux anges et un saint
        (évangéliste ou apôtre?)

crocifisso-san-damiano-sinistra.jpg




Il n'est pas possible d'identifier de façon certaine les deux Saints disposés sur les côtés de la Croix mais il n'y a pas de doute qu'ils représentent l'humanité entière atteinte par la prédication de l'Evangile, qu'ils soient eux mêmes deux évangélistes ou deux apôtres, ou bien le peuple hébreu et les païens réunis.

Le bras horizontal de la Croix se prolonge par les visages des évangélistes comme pour indiquer que le Christ embrasse le monde entier.

Ceci souligne l'aspect cosmique de la croix

" Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. " (Jean 3 :16)

                 

cristosandamianopiedi.jpgLes Saints Inconnus.

Sous les pieds du Christ, baignant dans le sang, se trouvent six saints qui ne sont plus identifiables
Les érudits postulent qu'ils sont les saints, Damien, Rufinus, Michel, Jean le Baptiste, Pierre, et Paul, tous patrons des églises dans le région d'Assise. Saint Damien était le patron de l'église que tenait la Croix, et Saint Rufinus était le saint patron d'Assise. Cependant, il y a trop de dommages dans cette zone de l'icône pour faire une vraie identification.

Le Coq.

D'abord, l'inclusion du coq rappelle la dénégation de Pierre qui pleura amèrement. Ensuite, le coq proclame la nouvelle aube du Christ ressuscité, le Lumière vraie (1Jean 2 :8). Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes. " (Mal 4:2)

 

Le Tombeau

Comme nous l'avons mentionné plus tôt, derrière le Christ se trouve le tombeau ouvert. Le Christ est vivant et se tient debout au-dessus du tombeau. Le rouge d'amour surmonte le noir de mort. Les gestes des saints inconnus à ses mains indiquent la foi. Est-ce que ceux-ci pourraient être Pierre et Jean au tombeau vide ? (Jean 20 : 3-9)

La Forme de la Croix.

La forme de la croix a été changée pour permettre à l'artiste d'inclure tous ceux qui participèrent au drame de la Passion. Notez que les bras de la croix se lèvent au bras droit du Christ, indiquant que le Bon Voleur, (traditionnellement appelé Dismas) alla au ciel, et la bras gauche se baisse - l'autre voleur n'y alla pas.

 



christ-assise.gif
"François va et répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruines..."
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :